L élégante

bretelles

je t’ai voulue en soie noire

car ta légèreté aime le soir

je t’ai voulue très élégante

pour mes sorties galantes

et c’est dans le miroir

que se lit mon espoir

d’allure huppée

la petite futée

coupée cintrée

ceinture 0

en doux satiné

et le temps d’hier

c’est plus mon affaire

des rubans autour de ma taille

en voluptueux tourbillons sans faille

voient virevolter un nuage de fin voilage

formant une nuée de mousseline sauvage

je t’ai conçue pour être la plus belle

sans vider l’argent de mon escarcelle

car cousue sans relâche avec amour

Je voudrai le bonheur pour toujours

toi, jolie création de robe universelle

seras enviée par les jolies demoiselles

je ne serai plus sage comme une  image

et  je revivrai mon fougueux mariage

les cloches sonnent dans la petite église

pour devenir enfin l’unique promise

car j’aimerai tant porter pour  un soir

cette  robe de princesse brodée d’histoires

mais, j’enlève cette magnifique toilette de rêves

pour arrêter mon imaginaire qui voyage sans trêve