Le trophée

sous le chaud soleil de l’été

les coureuses partent alignées

pour un très  grand marathon

le plus important de la région

pan! elles détalent, ça y est

ces athlètes motivées

 en distance calculée

 qui sera en premier

tape ! tape ! tape

 tape ! tape ! tape 

deux kilomètres

trois kilomètres

cinq kilomètres

neuf kilomètres

l’action des  gambettes  actives

ressemble aux bras d’une locomotive

comme de belles gazelles effarouchées

nos déesses des asphaltes surchauffés

en cet après-midi d’un mois de juillet

font un défilé de maillots mouillés

sur le macadam

a le grand dam

DIX

VINGT

TRENTE

QUARANTE

vers la fin de cette envolée de sportives

cadence du début n’est plus aussi vive

mais l’esprit du combat est toujours là

la coupe est la récompense du résultat

oui, oui, oui, le trophée, le vainqueur a gag