Berthe-au-grand-pied

Image empruntée sur le net

 

Berthe au grand pied, Reine des Francs

A épousé Pépin le Bref.

C’est-elle trompée sur son charmant  ?

Berthe au grand pied, Reine des Francs.

 

Avait-il vu son pied trop grand

Pour rester planqué dans la nef ?

Berthe au grand pied, Reine des Francs

A épousé Pépin le Bref.

 

 

Extrait des explications sur Wikipédia

Le surnom « Berthe au Grand Pied »

Ce surnom est attesté au XIIIè siècle par le poème d'Adenet le Roi, «Li roumans de Berte aus gras piés ».

L'origine pourrait être que Bertrade ait été affligée d'un pied bot, bien que cela ne soit pas évoqué dans «  Li roumans »…

Il est possible aussi qu’il s’agisse de la reprise d’une légende très ancienne liée à une déesse germanique, Perchta, ce défaut étant attribué à d’autres reines réelles ou fictives nommées Berthe, ainsi qu’à plusieurs saintes chrétiennes et à la mythique reine Pédauque.

Pour Carlo Ginzburg, cette caractéristique d'« asymétrie déambulatoire » qu'on retrouve dans de nombreux mythes et légendes d'Europe et d'Asie signale un être qui fait le lien entre notre monde et l'autre monde.

Antonio Pasqualino, reprenant cette idée, considère que décrire ainsi la mère de Charlemagne contribue à sacraliser la puissance de ce dernier.