Les petits poèmes de Babette

 

 

 

 

 

Bonjour mes chers lecteurs

Je vous remercie de tout cœur de bien vouloir passer un  moment de lecture avec moi.

Je vous invite à  partager mes émotions et mes pensées dans les quelques poèmes de mon blog.

Bien amicalement.

 

com203

Posté par mespetitspoemes à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 novembre 2017

Un Teddy tout en or

 

TEDDY-RINER

(Image empruntée sur le net)

 

 

L’essor dans le sport

Est le ressort de ton corps

La joie de l’effort

 

 

Posté par mespetitspoemes à 18:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 novembre 2017

Nuit de folie

 

nuit de folie 2

(Images empruntées sur le net)

 

Arrivant devant moi avec tes bel’ chaussettes,

La petite frimousse toute chiffonnée.

Même le matin de bonne heure, tu es chouette,

Tout sourire ma coquette buvant ton thé.

 

Tes rubans volent autour de tes couettes,

En balayant d’un geste tes cheveux châtains,

Une tartine beurrée en main, ma coquinette,

Tu babilles telle une enfant pour un doux câlin.

 

Tel Guillaume Tell avec sa belle arbalète,

Je traverse ton cœur, ton âme jusqu’à la lie.

Dans tes yeux, je reste à jamais ton fier athlète,

Ma torride colombe née à Saint Denis.

 

Ma fugitive, ma mie, ma jolie choupette,

Dans mes bras musclés, tu resteras blottie,

Je croquerais en entier ta tendre mouillette,

Et notre idylle sera gravée dans l’infini.

 

Pourtant j’aimerais tant revenir sous la couette,

Mais il est bien temps de repartir vite à Paris,

Adèle ma fidèle, jolie mignonnette,

Le bébé nous le ferons un autre jour, promis.

 

 

Posté par mespetitspoemes à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Yves dit Erwann (Acrostiche)

 

Yves (acrostiche)

C’est le prénom de ta naissance

 

Y a comme un petit quelque chose en toi

Valeurs spirituelles très communicatives

Et gentillesse qui prouve une bonne foi

Servant toutes les causes revendicatives

 

Erwann (acrostiche)

C’est ton surnom

 

Elève militaire méritant dans tes jeunes années

Replis, défaites ne seraient que des vains mots

Waterloo, aurait été une belle victoire adulée

Allemands ou autres seraient doux agneaux

Ne pouvant pas revenir dans l’histoire passée

Nous te souhaitons l’anniversaire le plus beau

 

Bon anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

 

 

Posté par mespetitspoemes à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2017

Les larmes de mon coeur - hommage à mon papa et à mon petit frère (poème en alexandrin)

les larmes du coeur

 Dessin composé d'images empruntées sur le net

 

Ce matin, à travers mes rideaux bleus azurs,

Les portes du paradis sont inaccessibles.

Je regarde le ciel aux couleurs d’une armure,

Et les jardins silencieux sont imperceptibles.

 

Bien sûr, je ne peux pas te rejoindre mon frère

Et ne plus voir dans tes beaux yeux pers, la douceur !

Bien sûr, je ne peux pas te rejoindre mon père

Et ne plus sentir les effets de ton bonheur !

 

Perdre des êtres chers, fait perdre ses repères

Et ne plus les aimer pour moi est impossible.

 Errant, dans les affres du temps, tête à l’envers,

J'aimerais les embrasser, si c'était possible.

 

 Avec quelques ratures, je poursuis ma vie

Dans ce monde actuel, des larmes dans le coeur,

Et si la faucheuse pour moi, venait aussi,

Dans votre lumière, alors je n'aurais plus peur.

 

Posté par mespetitspoemes à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 septembre 2017

La coupelle en or

 

Champ de bouton d'or

(Image empruntée sur le net)

 

Petite fleur simple et dorée,

Fleur de beurre est ainsi nommée

En allemand, néerlandais

Et tasse de beurre en anglais,

Colore en jaune blé nos champs

Rendant de la lumière au temps.

 

Petite grenouille en latin,

Ton surnom m’amuse au matin,

Mais aussi fleur de l’impatience,

La renoncule pour la science,

Surnommée le Goblet du diable

Est bien toxique et immangeable.

 

En français, petit bouton d’or,

Précieuse couleur du bel or

Me donne beaucoup de bonheur,

Quand tes pétal' luisent en chœur, 

Tu teintes ma peau de reflets

Sous le beau soleil de juillet.

 

 

 

 

Posté par mespetitspoemes à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2017

Les chemins de la vie (suite du poéme "main dans la main"

lettre avec un coeur

(dessin emprunté sur le net)

 

Il y a longtemps, souviens-toi, tu me disais,

Nous vieillirons ensemble ma main dans ta main,

Dans ces moments, nous avions  cru aux lendemains

Quand nos deux cœurs vibraient dans un rythme parfait.

 

Les temps changent, tu es parti vagabonder

Dans un monde où ton esprit vivait le chagrin,

Sans savoir arrêter cet insensé chemin

Balisé par beaucoup de tourments du passé.

 

Depuis, je suis seule à attendre ton retour,

Dans l’espoir de revoir dans tes yeux mon amour

Et de pouvoir embrasser l’être de ma vie.

Reviens te blottir dans mes bras en amoureux,

Et prends la chance de flirter sans souci

Pour recommencer à deux un parcours heureux.

 

 

Posté par mespetitspoemes à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Si l'histoire m'était contée

 

la liseuse

(Image du tableau de Fragonard empruntée sur le net)

 

Assise tout près de l’âtre et je l’admire,

La lueur d’une bougie éclaire son visage

En lisant tranquillement comme une enfant sage,

Elle ne bouge pas, superbe statue de cire.

 

Ses jolies lèvres dessinent quelques sourires

En tournant dans un geste délicat les pages,

Et aux vues de cette demoiselle sans âge,

Tous les écrivains doivent jalouser Shakespeare.

 

Rien dans la maison ne lui fait lever les yeux

De son recueil racontant l’histoir’ d’amoureux,

Celle du couple de Roméo et Juliette.

La larme brille dans son regard d’ingénue,

Sur la fin tragique de la tendre amourette,

Laissant la liseuse dans un émoi déçu.

 

 

Posté par mespetitspoemes à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2017

Ma déclaration (Sonnet de France dit de Pelletier).

 

 

note de musique

 

(Image empruntée sur le net)

 

L’amour de la vie qui m’anime est éternel

Et ne sépar' pas les adeptes du bonheur.

Le feu de tes yeux est mon unique chaleur,

Quand mon cœur brille à la flamme d’une chandelle.

 

J’aimerai te chantonner une ritournelle,

Pour t’amadouer et attiser tes faveurs,

Je partagerai tes petits moments d’ardeur,

Alors, j’enlèverai mes habits de pucelle.

 

Ne soyons plus maintenant des jeunes enfants,

Mais plutôt des grands à flirter sans lendemains,

Réagis mon ami, prends ma main sans attendre.

 

Ne jouons plus à nous envoyer des messages

Viens avec moi, ne laisse plus mon âme en cendres.

 En enfermant la solitud' dans une cage,

 

Posté par mespetitspoemes à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2017

Notre colombe

colombes

(Image empruntée sur le net)

 

J’ai perdu notre colombe,

Elle était dans le jardin,

Vers le bas du mur dans l’ombre.

 

Sous le soleil, je succombe

Et j’aurais tous les chagrins,

J’ai perdu notre colombe.

 

Si son amour s’en va pondre,

Elle nous reviendra demain

Vers le bas du mur dans l’ombre.

 

Et depuis les feuilles tombent

Je l’attends tous les matins,

J’ai perdu notre colombe.

 

Elle m’inquiète et je sombre

De ne plus la voir enfin,

Vers le bas du mur dans l’ombre.

 

A tire d’ailes de Londres,

Elle nous revient toute ronde,

Accompagnée d’un coquin,

Vers le bas du mur dans l’ombre. 

 

 

Posté par mespetitspoemes à 15:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]