Les petits poèmes de Babette

 

 

 

 

 

Bonjour mes chers lecteurs

Je vous remercie de tout cœur de bien vouloir passer un  moment de lecture avec moi.

Je vous invite à  partager mes émotions et mes pensées dans les quelques poèmes de mon blog.

Bien amicalement.

 

com203

Posté par mespetitspoemes à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2018

La manade

 

la manade en camargue

(photo empruntée sur le net).

 

La Camargue, refuge des chevaux sauvages

Où galopent, crinières au vent, sur ses rivages,

Ces fiers animaux animés dès leur naissance,

D'une liberté majestueuse et d'aisance.

 

Court, court, sur cette plaine !

Court, court, à perdre haleine !

Il ne les prendra pas ce gardian au lasso,

Et il ne les chevauchera pas ce gaucho.

 

Parcourant l’espace de ce monde sans clé,

Et puisant leur force dans leurs membres musclés,

Cette vigueur les porte pour fuir la capture

Respirant les embruns marins à vive allure.

 

Vive la  manade*

Vive la Camargue

 

 

La manade : en Camargue,  troupeau de taureaux ou de chevaux, conduit en plein air par des gardians à cheval.

 

Posté par mespetitspoemes à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2018

La faim d'un amour

 

deux chats

(Image empruntée sur le net).

 

Dans la nuit, tous les chats sont gris,

Le mien sort au souffle du vent,

Ce coquin se nomme Mistigri

Et fait la sérénade au persan.

 

Mon vagabond est amoureux,

Il va voir sa Shéhérazade

Pour mourir d’amour sous ses yeux,

En imitant le hit parade.

 

Comment retenir O’Malley

Quand la Duchesse est au balcon

En singeant les rats d’un ballet

Tournant la tête à mon poltron ?

 

Bien sûr, la Belle est jolie,

Dans son blanc manteau de fourrure,

Mistigri voudrait des petits,

Avec la minette à l’air pur.

 

Cette union ne se fit jamais,

Notre donzelle était maquée,

Il est rentré chez moi frustré

Pour dévorer une pâtée.

 

Il est devenu boulimique,

Ne pouvant pas sauter la chatte,

Il se venge sur le thon nordique,

En vidant sa gamelle plate.

 

Il calme toutes ses ardeurs,

Se contentant de mes bisous,

De caresses tendres, de douceurs,

Pour oublier cet amour fou.

 

Miaou, miaou

 

 

 

Posté par mespetitspoemes à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2018

le maquillage de star

femme devant un miroir

(Image empruntée sur le net).

 

Je serais la plus belle pour aller jouer,

Mais mon petit minois a besoin d’un gommage

Qui donnera à ma peau un air purifié

Pour appliquer parfaitement mon maquillage.

 

Devant ma glace, lissant les traces de l’âge,

Le rose à joue brille de ses plus beaux effets

Sur l’ovale encore jeune de mon visage

Où les reflets dansent, flattent sa fermeté.

 

Assise et très fière de cette bonne hygiène,

Avec des pensées louangeant mon esthétique,

Je fuis toutes les séances de collagène

Et les  passages dans le lit d’une clinique.

 

J’aime me mirer de cette allure naturelle,

En cachant mes cernes sous un bon correcteur

Et agrandir mon regard sous un noir Rimmel,

Charmant et rassurant les êtres dans l’erreur.

 

Prête à me présenter sous les feux de la rampe,

J’ajuste au dernier moment mon habit de scène,

Arrive sur le plateau du théâtre en vamp,

Afin de  faire vibrer vos joies et vos peines.

 

Mon public : je vous aime.

 

 

 

 

Posté par mespetitspoemes à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un soir d'été

 

 

la lune rousse

(Image empruntée sur le net).

Tous les deux, sur le sable chaud

Bercés par une lune rousse,

Nous inventons l’amour en mots

En plongeant dans l’écume douce.

 

Mon corps se love en l’attirant,

Mes bras s’enlacent en longues lianes,

Ne faire plus qu’un évidemment

Est un instant qui me rend fan.

 

Ce flirt d’été n’a pas duré,

Il ne reste qu’une méduse

Et des gouttes de mer blessées

Sur mon passé de belle muse.

 

 

Posté par mespetitspoemes à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 juillet 2018

Que le meilleur gagne !!!

 

 

DSC00796

(Photo prise le 15 juillet 2018 de ma télé)

 

A vous

A tous bravo !

Vous, sur un terrain de Russie

Qui jouez le dernier match, et puis

Moi, devant ma télé en France,

Je vous souhaite bonne chance.

 

Tout au long de ce jeu de pieds,

De cette rencontre d’été

Marquant d'inoubliables buts,

Vous soulevez la foule en rut.

 

L’arbitre siffle la finale

Et le cri de joie triomphal

Clame la victoire du pays

Au monde entier, c’est réussi.

 

Le rendez-vous est dans quatre ans,

Avec vous sûrement les enfants,

Pour nous faire adorer votre art,

Loin sur les terres du Qatar.

 

Avant, messieurs n’oublions pas

Que votre aventure pas à pas,

Vous conduit en l’an deux mille vingt

Vers une autre gloire, c’est certain

A vous

A bientôt !

 

 

 

Posté par mespetitspoemes à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dame Nature

 

 

DSC00805

(photo prise le 16 juillet 2018 de ma fenêtre)

 

Le ciel inondé d’une lueur satinée

M’émerveille tant par son étrange beauté.

Cette robe de soirée habille mon âme

De sa tendre douceur idyllique et me charme.

 

Je reste plantée devant cette baie vitrée,

A admirer l’étonnant dessin d'une fée,

Dont le crayon de couleur donne à cette trame

L’illusion d'une pierre précieuse à la femme.

 

 

Posté par mespetitspoemes à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2018

Départ en vacances

 

 

voyage

( Dessin emprunté sur le net).

En recluse dans ma chambre, je joue l’oiseuse,

Ses mots m’ont blessée et je me mets à l’écart,

Pour ne plus ouïr les cris de cette bûcheuse

Qui prépare les bagages pour le départ.

 

Sa colère me qualifie de paresseuse

Qui ne connait pas le rangement des placards,

Elle ne peut pas comprendre cette bienheureuse

Que ma vie ressemble à un réel cauchemar.

 

Eh bien, je recherche du travail en bileuse

Et ne peux pas les accompagner au hasard

D’une épopée estivale en bel ‘amoureuse

Sans amour et argent, je me sens  mise à part.

 

Elle range ses valises en grand ‘courageuse

Et je l’admire avec des larmes de brouillard,

M’épiant avec les gestes d’une malicieuse

Me dit : « Fais ton ballot pour partir à la gare ».

 

L’enlaçant dans mes bras tendrement et heureuse,

Je l’embrasse sur la joue, vois dans son regard

L’extrême bonté de cette âme généreuse

Qui ne laisse pas sa sœur dans un grand cafard.

 

 

Posté par mespetitspoemes à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 mars 2018

Hymne à l'amour qui dure

couple

Lors d’un après-midi d’hiver,

Je flânais au jardin public,

Vis assise sur un banc vert

Une dame à l’allure chic.

 

 

Elle rêvait le nez en l’air

Et me regarda tout sourire,

Bien au chaud dans son vison clair.

Je m’arrêtai tout près pour dire :

 

       Puis-je m’asseoir près de vous ?

-        Bien sûr, je n’en vois aucun inconvénient.

 

Après quelques mots échangés,

Elle me conta sa longue vie

Près de son tendre époux aimé

Pour un « oui » à seize ans et demi.

 

Emerveillée par cette union

De deux êtres si vite unis,

En me posant pleins de questions

Passive, j’ouïe son récit.

 

Et voici ce qu'elle me raconta : tu sais ma Petite, le mariage....

 

Qui dure 1 an,  c’est comme chanter à son bien-aimé, amoureusement son nom, ainsi va la vie

Qui dure 2 ans, c’est comme porter une veste en cuir après une en coton, ainsi va la vie

Qui dure 3 ans, c’est comme aimer le pain au froment qui sent si bon, ainsi va la vie

Qui dure 4 ans, c’est comme frotter ses meubles à la cire avec passion, ainsi va la vie

Qui dure 5 ans, c’est comme cueillir des fleurs dans les bois de la région, ainsi va la vie

Qui dure 6 ans, c’est comme le parfum de chypre à la belle saison, ainsi va la vie

Qui dure 7 ans, c’est comme réaliser des vêtements en laine de mouton, ainsi va la vie.

Qui dure 8 ans, c’est comme orner de bouquets de coquelicots son salon, ainsi va la vie

Qui dure 9 ans, c’est comme avoir des assiettes en faïence de collection, ainsi va la vie

Qui dure 10 ans, c’est comme admirer des objets en étain de la révolution ainsi va la vie

Qui dure 11 ans, c’est comme arborer un collier de corail rose saumon, ainsi va la vie

Qui dure 12 ans, c’est comme se sentir en ver à soie dans son cocon, ainsi va la vie

 

Doutes, disputes, pourquoi voudrais-je partir ?  Non, pas question, poursuit-elle, le mariage....

 

Qui dure 15 ans, c’est comme servir du champagne dans du cristal de tradition, ainsi va la vie

 

Si par ennui, je pensais à un autre ailleurs ? Et bien, toujours non, pas question, car le mariage...

 

Qui dure 20 ans, c’est comme boire son thé dans la porcelaine d’exception, ainsi va la vie

Qui dure 25 ans, c’est comme épargner l’argent pour ses rêves d’évasion, ainsi va la vie

Qui dure 30 ans, c’est comme se voir offrir une perle sans imperfection, ainsi va la vie

Qui dure 35 ans, c’est comme recevoir un rubis dit «  sang de pigeon* », ainsi va la vie

Qui dure 40 ans, c’est comme frimer avec une émeraude en vrai corindon*, ainsi va la vie

Qui dure 45 ans, c’est comme porter un insigne vermeil sur son veston, ainsi va la vie

Qui dure 50 ans, c’est comme avoir un coeur d'or pour aider ses rejetons, ainsi va la vie

Qui dure 55 ans, c'est comme la résistance de l'orchidée dans sa floraison, ainsi va la vie

Qui dure 60 ans, c’est comme un gros diamant offert par son compagnon, ainsi va la vie

Qui dure 65 ans, c’est comme embellir de palissandre pour rajeunir sa maison, ainsi va la vie

Qui dure 70 ans, c’est comme être coquette par la platine de sa décoloration, ainsi va la vie

Qui dure 75 ans, c’est comme en cheveux d’albâtre, crier son amour à l'unisson, ainsi va la vie

Qui dure 80 ans, c’est comme graver sur un grand chêne nos deux prénoms, ainsi va la vie.

Et maintenant,  ma Petite, encore quelques années pour atteindre les 85 ans dans le rayonnement de l’uranium, puis les 90 ans dans la dureté du granit et enfin les 100 ans mariage où tout devient limpide comme de l'eau, tant  que l'on vie avec l'espoir du bonheur de toujours 'aimer

 

Alors je me suis dit : Ah ! La vie est belle quand la santé est au rendez-vous et que l'amour à deux est source de longévité !

 

Gracieusement, elle se leva,

Me tendit sa fragile main

Elle me dit : "Je rejoins là-bas,

L’homme idéal sur le chemin".

c'est une simple histoire qui fait du bien à entendre, ainsi devrait être la vie.

 

*corindon : Le corindon est l'un des minéraux les plus connus, grâce aux termes "rubis" et "saphir" qui constituent ses variétés rouges et bleues, respectivement.
*sang de pigeon : couleur de rubis de la paix découvert en Birmanie le 30 juin 1919

Chaque année a son symbole : voir sur https://www.zankyou.fr/p/anniversaire-mariage-nom-noces

Posté par mespetitspoemes à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2018

Premier amour

 

 

 

marguerite

(Image empruntée sur le net).

Dis-lui je t’aime avec des fleurs

Et choisis une marguerite,

Pour remplir son cœur de bonheur

Et charmer ses yeux de pépites.

 

Du lilas blanc et ton sourire

Fleuriront l’amour de demain,

Une jonquille pour lui dire

Que ton désir n’a plus de fin.

 

En main avec délicatesse,

Tends-lui quelques brins de bleuets,

Sous l’oranger ton allégresse

Protège sa virginité.

 

Un bouquet de douces pensées

Pour crier fort qu’elle est pour toi,

Dans l’heure offres-lui du muguet

Pour chanter ta joie sur les toits.

 

Ce bel ange de pureté,

Aussi pur et lisse qu’un lis,

Au charmant prénom d'Azalée

Est la sincérité sans vice.

 

Elle sera en sécurité,

Avec un mimosa joli,

Arme-la de fidélité

Avec un myosotis fleuri.

 

Premier amour d’adolescents

Aussi fragile en primevère

Deviendra un enchantement

Comme une tulipe en hiver.

 

 

 

Définition et signification dans le language des fleurs

 

Marguerite : Innocence.  Signifie : M'aimez-vous?

 

Lilas blanc : Premier rêve d'amour.  Signifie : Aimons-nous !

 

Jonquille : Sympathie. Désir. Signifie : Je languis d'amour.

 

Bleuet : Délicatesse. Charme innocent. Signifie : Je suis timide.

 

Oranger : (fleur) Virginité. Signifie : Je ne pécherai pas.

 

Pensée : Besoin d’attention ; Signifie : Pensez à moi comme je pense à vous.

 

Muguet : Porte le bonheur. Signifie : Soyons heureux

 

Lis blanc : Pureté et douceur. Signifie : Mes sentiments sont sincères pour vous

 

Azalée : Joie d’aimer. Signifie : Je suis heureux d’aimer

 

Mimosa : Délicatesse. Sensibilité. Signifie : Laissez-moi vous aider. Prenez-soins de vous

 

Myosotis : Absence, deuil, départ. Signifie : Ne m'oubliez pas ou je ne vous oublie pas

 

Primevère : Premières amours. Signifie : Nous sommes jeunes. Aimons-nous

 

Tulipe : Promesses, Amour aveugle. Signifie : Vous êtes admirable

 

 

 

Posté par mespetitspoemes à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]